Misère du monde.

Publié le par Debby

Misère du monde qui gronde,
Tu laisses derrière toi des âmes vagabondes,
Des milliers d'enfants orphelins,
Sans plus personne pour les prendre par la main.

Misère du monde qui gronde plus fort encore,
Qui ne cesse de semer la mort,
Dans l'indifférence de ces gens trop heureux,
Et qui ne savent même pas qu'ils le sont
...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
poéme si juste qui serre le coeur.
Répondre
D

Merci à toi d'être venue me rendre visite, à bientôt.


M
le monde enfante sans cesse
dans la douleur et la détresse
il y a tant de tristesse
pour si peu, si peu d'ivresse
1986
(de mémoire)

merci pour ton passage et tes passionnantes traces!
je découvre un nouveau blog (mamma mia, mais comment je vais faire mes cours??)
;)
Répondre
D

Merci beaucoup d'être venue me rendre visite, c'est un vrai plaisir. Et oui, ne te couches pas trop tard quand même, demain il faut que tu te lèves! Bonne nuit...


L
Hélas oui trop de misère dans ce monde
j'aime tes mots

amicalement
Lili

PS : Debby, j'ai répondu à tes commentaires, je suis désolée, il est vrai que le tien était passé à la trappe et je m'en excuse sur mon blog, j'en avais eu tellement que du coup, je t'ai zappé sans le vouloir
je m'excuse à nouveau
Lili
Répondre
D

Je te pardonne mille fois Lili, je très heureuse que tu sois passée chez moi. C'est oublié et je comprends très bien que parfois on puisse oublier. Ca m'arrivera certainement un jour.
Amicalement, Debby.


B
le bonheur,dis moi ou il se trouve????Celui qui a un bonheur ne fera pas le bonheur du voisin,cela se nomme,la difference spychique....Le bonheur comme disait Gainsbourg" le bonheur c'est malheureux,ca fait chier que ca dure si peu"
Moi simplement!!!!!!
Répondre
D

Et oui, d'ailleurs on dit souvent que le malheur des uns, fait le bonheur des autres. Ce qui, malheureusement s'avère parfois vrai.


V
La misère (au singulier) du monde englobe toutes les autres et tu n'as aucunement besoin de le modifier, c'est assez explicite comme ça.
Laisse TES mots parler... Ils parlent bien...
Répondre
D

Merci à toi, ça me touche vraiment beaucoup. J'avais juste répondu que j'aurai pu le mettre au pluriel, mais en aucun cas je ne comptais le modifier. Merci d'être venue me voir. Au plaisir de
te relire, amicalement, Debby.